Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

La nature s’invite en ville !

Profitez de l’été pour redécouvrir Les Sorinières, commune verte et trait d’union entre ville et campagne !
Publié le lundi 02 juillet 2018

Le service des espaces verts entretient plus de 80 hectares d’espaces publics naturels, dont une partie en gestion différenciée, pour participer à la protection des ressources naturelles et à l'enrichissement de la biodiversité. La Ville compte ainsi de nombreux parcs (parc de la Filée, bois et parc Hippolyte-Derouet, coulée verte...) et plus de 27 km de sentiers balisés, accessibles aux randonneurs et aux cyclistes. Ces circuits permettent de porter un autre regard sur la commune et de la découvrir au travers de ses forêts et cours d'eau. Circuit de la Filée, circuit de la Forêt ou chemin des Châteaux : le départ des sentiers se fait dans le Bois Hippolyte Derouet.

Equipe Espaces Verts 

L'équipe Espace Vert

Zéro pesticides

Le service des espaces verts n’utilise plus aucun produit phytosanitaire depuis 2014, ni même au stade ou au cimetière. Le passage au zéro pesticides, entériné par la signature d’une charte en 2012, se traduit par un recours au désherbage manuel ou mécanique. La Ville préserve ainsi la biodiversité et la santé des habitants, comme de ses jardiniers. Fabriqué à partir de copeaux de bois (coque de cacao ou peuplier) le paillage est utilisé depuis 2006 pour maintenir l'humidité et réduire l'arrosage. Une attention particulière est portée sur les économies d’eau, grâce à des choix d’espèces adaptées végétalisant durablement les espaces verts et permettant un entretien moins fréquent et moins coûteux.

La nature dans les projets urbains

La future médiathèque et les logements du projet Sanglerie prendront place autour d’espaces verts généreux, près de 600 m² d’espaces verts vont être aménagés au sein des nouveaux îlots du Cœur de Ville et la ZAC des Vignes se construit autour d’une vaste coulée verte de plus de dix hectares.

Le fleurissement 2018, autour de la biodiversité

Tous les trois ans, le service des espaces verts travaille sur une thématique de fleurissement pour les massifs de la commune. Après l’anniversaire des 150 ans de la commune en 2015, c’est la biodiversité qui est à l’honneur en 2018, dans un souci environnemental mais aussi dans un but d’échange. Un affichage sera installé sur chaque massif pour sensibiliser les habitants.

Devant la mairie

  • Le massif est réalisé autour d’un muret en pierres sèches et d’une brouette ancienne, installés dans une ambiance champêtre. Un tas de bois abrite la faune locale (araignées, lézards, cloportes, perce-oreilles…) et un paillage esthétique produit par la taille de vivaces de la ville (miscanthus) permet de renforcer la qualité du sol et de l’écosystème du massif, d’économiser l’eau et les moyens de désherbage. Les végétaux, choisis en tenant compte d’un fleurissement bas (tapis végétal naturel) et haut (prairies sauvages), fleuriront au fil des saisons.

Mairie espaces verts

Le rond-point des Prières (rue de la Sanglerie)

  • L’ancien pigeonnier a été réhabilité en grand nichoir à oiseaux, revêtu de palettes de bois sur le haut et de plantes grimpantes couvrant la partie basse. Un paillage de miscanthus, un fleurissement champêtre, et un tas de bois (abri à insectes) complètent la réalisation.

Dessin rond-point des Prières

Rond-point des prières

Le rond-point de la Poste

  • Au bout des branches d’un tronc d’« arbre de biodiversité », des panneaux signalétiques sensibiliseront à la faune et la flore. Une ruche en bois symbolise l’activité des abeilles et la nécessité de les sauvegarder. En bordure du rond-point, la végétation est retenue par du plessis, un assemblage de branches entrelacées en saule ou noisetier.

Arbre signaletique de la BIO

Création site Internet mairie