Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Une médiathèque aux Sorinières en 2022

La nouvelle médiathèque des Sorinières ouvrira ses portes à l’automne 2022.
Publié le mercredi 03 octobre 2018

Découvrez les grandes lignes du projet culturel de l’établissement adopté par le conseil municipal du 27 septembre 2018, rédigé à partir de la concertation menée depuis 2017. C’est une nouvelle étape qui définit et pose les grands enjeux : vous allez désormais pouvoir découvrir ce projet culturel à la Foire commerciale et participer ensuite à la concrétisation.

Le projet culturel définit les enjeux de la future médiathèque en termes d’espaces et de services à la population. Il a été élaboré à partir des divers échanges avec les habitants (ateliers citoyens, boîtes à idées, rencontres thématiques), les bénévoles de la bibliothèque, les agents municipaux, les élus et des professionnels extérieurs à la commune (ministère de la Culture, Département, bibliothécaires de la métropole). C’est sur ce document que va se baser le ministère de la Culture pour subventionner le projet à hauteur de plus de 45 %. D’autres partenaires vont également pouvoir être sollicités.

22B Biblio

Réflexion sur le réaménagement de la bibliothèque actuelle

Une maison de service public pour 10 000 habitants, au centre des Sorinières

La médiathèque prendra place au sein du « projet Sanglerie », qui va requalifier le quartier entre la rue des Écoles, la rue de l’Élan et la rue de la Sanglerie, situé au cœur des zones résidentielles, des écoles, des structures enfance-jeunesse et des établissements pour personnes âgées ou en situation de handicap. Une centaine de logements est programmée, dont une partie adaptée aux personnes âgées, avec de nouveaux espaces publics. Un nouveau poumon vert central sera en relation avec le parc de la Sanglerie. Le bâtiment, mixte, comprendra des logements à l’étage et favorisera les rencontres entre tous les habitants.

La gratuité pour tous

Le projet culturel s’articule autour de quatre axes principaux.

  • Le premier d’entre eux est fondamental : l’accès aux services à tous doit être facilité, avec des conditions d’accueil optimales.
  • Des horaires d’ouverture larges devront répondre au rythme de vie des habitants et pourraient dépasser les 35h par semaine (contre 25h dans la bibliothèque actuelle depuis le 1er septembre).
  • L’usager sera autonome dans ses démarches : automates de prêts et de retour, gestion des réservations, boîte de retour des documents 24h/24…
  • L’inscription aux services de prêt de documents ou aux ressources numériques devra être facile et rapide et, surtout, l’inscription sera gratuite pour tous. Un choix fort de la municipalité, qui place la lecture publique comme l’une des priorités de sa politique culturelle, et qui se concrétisera dès janvier 2019 dans la bibliothèque actuelle. En rendant entièrement gratuit l’abonnement à la bibliothèque pour tous les publics, sans distinction d’âge ou de situation sociale, la Ville affirme le souhait d’augmenter le nombre de lecteurs, en supprimant le moindre frein économique, concret ou symbolique.
23 Visite 07 04 18 (82) - Copie

Visite de la médiathèque d'Orvault

Un lieu accueillant et convivial

Deuxième volet du projet culturel, l’accueil de tous les habitants dans leur diversité.

  • La convivialité et la rencontre sont au cœur du projet : un espace central, large et décloisonné permettra la rencontre des publics et favorisera les liaisons entre les différents secteurs (espace d’accueil, collections, espaces de séjours conviviaux, espace de jeux...).
  • Les animations et le mobilier devront répondre aux contraintes de vie quotidienne de jeunes enfants, tout en offrant du confort aux adultes qui les accompagnent. Les jeunes de tous âges devront pouvoir s’approprier l’établissement de manière autonome et sécurisée. Les services seront particulièrement adaptés à l’accueil de personnes ciblées comme fragiles et/ou isolées : familles monoparentales, jeunes adultes en situation de précarité, seniors, personnes en situation de handicap…
21A biblio

Atelier "Biblioremix"

Le plaisir de la découverte

Les livres et documents audiovisuels proposés seront riches et variés, en adéquation avec les pratiques culturelles des habitants : pour une ville de 10 000 habitants, le ministère de la Culture recommande 25 000 documents (contre 8 000 actuellement). Les services et contenus numériques seront disponibles à distance et sur place. Une salle isolée du bruit pourra accueillir 15 à 20 usagers pour la réalisation d’ateliers, le soutien scolaire, l’auto-formation…

Cultiver le jardin

Le 4e volet du projet est un axe fort qui est ressorti de la concertation citoyenne : pour s’inscrire harmonieusement dans son environnement, la médiathèque s’articulera autour d’un véritable jardin.

  • Élément central du projet, le jardin sera contenu dans un espace sécurisé et intégré au plan général de la médiathèque : baie vitrée entre les espaces intérieurs et le jardin, éléments de clôture amovibles, animation collective et partage par les citoyens… Cet espace extérieur vivant, aménagé sur le terrain appartenant à la municipalité, réalisera la connexion avec le reste de la ville et facilitera le lien avec les autres espaces verts et le parc de la Sanglerie. En parallèle, le fonctionnement de la médiathèque pourra s’appuyer sur les compétences des usagers pour faciliter les activités associatives, économiques et le dialogue citoyen.

Participez !

Vous souhaitez participer aux prochains rendez-vous de concertation ? N’hésitez pas à envoyer vos coordonnées à Damien Grelier, directeur de la bibliothèque : d.grelier@ville-sorinieres.fr. Vous avez accès à l’ensemble des documents de la concertation et l’évolution du projet sur le blog L’Écho du Labo : mediathequesorinieres2022.wordpress.com

25 blog 

Un calendrier connu et maitrisé

  • 2013-2014 : présentation d’un scénario d’aménagement par le cabinet d’architectes Atelier du Lieu.
  • Janvier – juillet 2017 : Atelier citoyen de 25 habitants qui élaborent leurs propositions pour la future médiathèque.
  • Juin 2018 : Le traité de concession est signé avec Nantes Métropole Aménagement pour réaliser l’aménagement du quartier et la construction de la médiathèque.
  • Septembre 2018 : Adoption du projet culturel qui fixe les grandes orientations et permet de solliciter les subventions auprès du ministère de la Culture.
  • Octobre 2018 – mai 2019 : Les habitants sont associés à la traduction en actions du projet culturel : le programme et le projet de fonctionnement
  • Été 2019 : recrutement de l’architecte et choix du projet
  • 1er semestre 2020 : dépôt du permis de construire et début des travaux
  • Automne 2022 : livraison et ouverture au public


Création site Internet mairie