Page d'accueil
Menu
Partager :

Accessibilité | Flux RSS | Contact |

Une cuisine centrale en 2022

La Ville s’est engagée avec Vertou et Saint-Sébastien-sur-Loire dans un projet de construction et d’exploitation en commun d’une nouvelle cuisine centrale, qui devrait être en fonctionnement en 2022.
Publié le dimanche 30 juin 2019

La future cuisine sera construite à Vertou, sur le site de la Presse au vin. Les élus des Sorinières ont adopté la création de la structure juridique au conseil municipal du 20 juin : un groupement de coopération sociale qui permettra aux trois villes d’être maître d’ouvrage de l’équipement, de manière paritaire, avec une voix par commune.

Un projet ambitieux

Jusqu’à maintenant, la commune s’appuie sur un marché public avec une entreprise privée, dépendant des fluctuations du secteur marchand, et qui doit être remis à plat tous les 3 ans.

Ensemble, les trois communes vont être armées pour affronter les défis de la restauration scolaire et anticiper les nouveaux besoins, avec une ambition forte. Chaque commune ira au-delà de ses objectifs actuels : en matière d’éducation au goût et de qualité alimentaire, d’appel aux acteurs locaux (circuits courts, filières du territoire) et d’impact sur l’environnement (lutte anti-gaspillage, suppression des plastiques, exemplarité en matière de performance énergétique). Le groupement deviendra l’employeur direct du responsable de la cuisine et de ses agents, et sera garant de leurs conditions de travail et de la gestion des ressources humaines.

 

axes cuisine

 

Christelle Scuotto, Maire des Sorinières :

Je me réjouis de participer à cet ambitieux projet de territoire, porté par nos trois communes, et d'engager Les Sorinières dans un partenariat qui va permettre à la commune de bénéficier des avantages d'une cuisine centrale. Ma priorité est que nos enfants mangent mieux au restaurant scolaire, avec des produits meilleurs en goût, meilleurs pour la santé et meilleurs pour l’environnement.

Un investissement sécurisé

L’investissement est estimé à 4,8 millions d’euros HT.

Son financement sera assuré par les communes au prorata du nombre de repas : aujourd’hui 260 000 repas annuels à Saint-Sébastien-sur-Loire, 200 000 à Vertou et 75 000 aux Sorinières.

Dans le cadre de son fonds de concours mis en place pour financer des projets portés par plusieurs communes, Nantes Métropole participe également à hauteur de 17 %.


Création site Internet mairie